Rapport de stage / Mémoire

Votre rapport de stage est rédigé. Il est temps de procéder à sa mise en page et à sa présentation.

Ce sont deux éléments sur lesquels vos examinateurs évalueront en partie la qualité de votre travail. Vous ne devez surtout pas négliger votre présentation à l’égard du travail effectué ou à l’égard du contenu. Vous devez focaliser votre attention sur le contenu de la page de garde, vos marges, le choix de votre police d’écriture, sa taille et sur bien d’autres éléments encore. Les normes de présentation sont à respecter.

L’aspect général que votre rapport donnera dès la première impression sera très important. Il faut donc éviter que cette première impression soit négative ou repoussante. L’objectif est tout au contraire de faire en sorte que votre rapport soit agréable à lire, soigné, aéré, clairement présenté et surtout structuré.

Les correcteurs doivent pouvoir comprendre rapidement votre travail et appréhender facilement votre cheminement jusqu’à la conclusion du rapport. Ils se forgeront ainsi une rapide opinion de la pertinence de votre travail et de la qualité de son contenu.

 

La question est donc : vous sentez-vous capable de réaliser efficacement l’ensemble des procédures à ne négliger sous aucun prétexte ?

  • la mise en forme de votre : couverture – page de garde – page de titre – sommaire – remerciements – table des abréviations – bibliographie – glossaire – table d’index –table des matières – annexes.
  • la pagination
  • le style
  • l’usage des lettres majuscules
  • la typographie
  • la ponctuation
  • les marges et espaces
  • la grammaire et l’orthographe

 

D’ailleurs, voici quelques fautes courantes à éviter :

– l’État et non l’état

– les Argentins et non les argentins (l’adjectif de nationalité ne prend pas de majuscule, mais le substantif si)

– le chiffre d’affaires

– l’Union européenne et non l’Union Européenne (la première lettre des noms est en majuscule, mais les adjectifs ne prennent de majuscule que s’ils sont placés en début de l’acronyme) ;

– Deuxième et non 2e ou 2ème

– etc. et non etc…

– Comme suite à, et non suite à

 

Je vous propose également mon aide pour :

– la recherche d’images (libre de droit)

– la création de tableaux et graphiques

– la création d’illustrations diverses

Si vous souhaitez vous alléger de cette partie et déléguez l’ensemble de ce travail à une personne compétente en ce domaine, contactez-moi.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *